Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Histoire de la photographie

Depuis son invention jusqu’à sa présence omniprésente aujourd’hui, la photographie nous a toujours fascinés. Elle nous dévoile des choses qui seraient autrement restées invisibles, d’une manière totalement unique. Des œuvres murales stupéfiantes par des maîtres du genre comme Man Ray et Edward Steichen sont devenues des classiques dans l’histoire de la photographie.

Mais quand la photographie a-t-elle été inventée ? Et par qui ? Plongeons ensemble dans l’histoire de la photographie, des premiers jours du papier enduit de chlorure d’argent à l’ère moderne de la photographie numérique et vidéo. Parcourez la chronologie de la photographie, découvrez des photographes célèbres et trouvez vos pièces favorites !

La Camera Obscura et l’Origine de la Photographie

La chronologie de la photographie remonte bien plus loin qu’on ne le pense. Au 4ème siècle avant J.-C., Aristote décrivait les principes de la camera obscura, qui projette une image à travers un petit trou. À travers le sténopé de la camera obscura, l’image du monde est inversée ou à l’envers. Bien que notre notion de la caméra ait beaucoup évolué, la “camera obscura” est considérée comme le fondement ancien sur lequel toutes les révolutions et inventions ultérieures dans le domaine de la photographie se sont construites. Elle définit la chronologie de l’histoire photographique telle que nous la connaissons.

Camera obscura

Une chambre noire, aussi connue sous le nom de “chambre obscure“, ou “camera obscura” en latin, est un dispositif optique objectif permettant de projeter la lumière sur une surface plane, créant ainsi une image en deux dimensions similaire à la perception visuelle humaine. Avant l’invention de la photographie, les peintres utilisaient cet instrument pour obtenir des perspectives précises de leurs sujets.

Principe de la Chambre Noire

Le principe de la chambre noire repose sur le fait que les rayons lumineux passant par un petit trou proviennent de différentes directions et donc de différents points de l’objet observé. La lumière est réfléchie par les objets dans toutes les directions selon leurs propriétés d’absorption, de réflexion et de diffusion, ce qui fait que chaque point d’une surface reçoit des rayons lumineux de tous les objets environnants. Ces rayons se mélangent par synthèse additive, donnant à l’écran une apparence blanche ou de la teinte dominante du décor.

Principe de fonctionnement de la Camera Obscura
Principe de fonctionnement de la Camera Obscura
Camera obscura : Illustration d'une chambre noire. Crédits : Denis Diderot/ Jean Le Rond d'Alembert — Planches Tome III (1763) / Dessein
Camera obscura : Illustration d'une chambre noire. Crédits : Denis Diderot/ Jean Le Rond d'Alembert — Planches Tome III (1763) / Dessein

En limitant l’entrée de la lumière extérieure à travers un petit trou dans une chambre obscure, l’écran qui intercepte cette lumière ne reçoit, en chaque point précis de sa surface, que les rayons lumineux provenant en ligne droite (selon les principes de l’optique géométrique) d’un seul point du décor situé en face de la paroi comportant le trou. Ainsi, une image inversée horizontalement et verticalement du décor extérieur se forme sur l’écran.

Cette image projetée est réelle, car elle est reçue sur un écran, que l’œil de l’observateur soit présent ou non, rendant ainsi l’instrument “objectif”. Le principe de la chambre noire a été décrit dès Aristote et mentionné par plusieurs auteurs du XIIIe siècle tels que Roger Bacon et Guillaume de Saint-Cloud.

Qui a Inauguré la Photographie ?

Joseph Nicéphore Niépce et Louis Daguerre sont souvent considérés comme les inventeurs de la photographie telle que nous la connaissons aujourd’hui. Niépce a commencé à expérimenter avec la photographie au chlorure et halogénure d’argent, mais il ne parvenait pas à empêcher ces substances de noircir à la lumière.

En 1826, Niépce réussit à prendre la première véritable photographie de caméra. Il utilisa une plaque de cuivre enduite de bitume, nécessitant un temps d’exposition d’au moins 8 heures. Le sujet de cette photographie était la vue depuis son atelier à Saint-Loup-de-Varennes, en France. La Héliographie de Niépce est considérée comme la plus ancienne photographie connue dans l’histoire de la photographie, réalisée à l’aide de la camera obscura.

La première véritable photographie de caméra, la vue depuis l’atelier de Niépce à Saint-Loup-de-Varennes, en France. Original (à gauche) et version colorisée et réorientée (à droite). By Jonnychiwa - Own work, CC BY-SA 4.0
La première véritable photographie de caméra, la vue depuis l’atelier de Niépce à Saint-Loup-de-Varennes, en France. Original (à gauche) et version colorisée et réorientée (à droite). By Jonnychiwa - Own work, CC BY-SA 4.0

Le peintre Louis Jacques Mandé Daguerre, enthousiasmé par cette réalisation, décida de s’associer à Niépce. Daguerre continua à développer et affiner le procédé en utilisant des plaques de cuivre argentées et de la vapeur de mercure. En poursuivant ces améliorations, Daguerre parvint à réduire considérablement le temps d’exposition.

La Photographie : Hier et Aujourd’hui

Aujourd’hui, nous pensons à la caméra comme à un outil artistique, similaire au pinceau d’un peintre. Mais avant que la photographie ne devienne une forme d’art à part entière, la peinture dominait le monde artistique. Dans les années 1800 et au début des années 1900, les artistes considéraient les photographes comme des concurrents inférieurs. Traditionnellement, les gens faisaient faire leurs portraits par des peintres, qui commencèrent à craindre pour leur gagne-pain avec la montée de la photographie. Cependant, les artistes ont rapidement commencé à intégrer la caméra et la photographie dans leur répertoire.

Le premier “selfie” a été pris en 1839 par le fabricant de lampes américain et passionné de photographie, Robert Cornelius, utilisant le procédé daguerréotype. Les photographes orientés vers les affaires reconnurent immédiatement la valeur commerciale des images facilement reproductibles.

Avec leurs photographies érotiques de nus dans les années 1850, Alexis Gouin et Bruno Braquehais produisirent les précurseurs de la photographie pin-up classique. Elles se vendaient bien, ce qui n’est pas surprenant – “le sexe fait vendre” était aussi vrai alors qu’aujourd’hui. De nos jours, la photographie de nu fait encore partie du portfolio de nombreux photographes, bien que peu parviennent à marcher sur la fine ligne entre l’image érotique esthétiquement plaisante et la gratuité.

Chronologie de l’Histoire et du Développement de la Photographie

Après leur invention, il fallut beaucoup de temps pour que les photographies et les caméras se développent jusqu’à ce que nous connaissons aujourd’hui. Cela nécessita plus d’idées révolutionnaires et de réinventions passionnantes, que nous pouvons maintenant considérer comme des jalons dans l’histoire de la photographie.

Le film en rouleau : En 1889, George Eastman créa le rouleau de film, permettant de prendre plusieurs photos d’affilée. Il le commercialisa via sa société, Kodak. Ce fut une percée immédiate dans l’application pratique de la photographie. Les instantanés devinrent possibles, car les images n’avaient plus besoin d’être immédiatement et individuellement traitées. La même année, Thomas Edison le coupa en deux et ajouta des bords perforés, établissant le format 35mm qui devint plus tard si répandu.

La caméra 35mm : La première caméra Leica fut développée par Oskar Barnack. Introduite en 1925, le prototype Leica utilisait un film 35mm de petit format. Comparée aux volumineuses caméras box précédemment utilisées, la caméra compacte Leica représentait une amélioration moderne majeure.

Les photos couleur : En 1936, la technologie photographique fit un pas en avant excitant avec les avancées du film couleur. Kodak lança Kodachrome, un film avec plusieurs couches pour le développement en couleur.

Les photos instantanées : À la même époque, la première caméra instantanée fut également inventée. L’esthétique est aussi populaire que jamais, reprise avec enthousiasme par des services photo tels qu’Instagram. La caméra Polaroid introduite par Edwin H. Land en 1848 était capable de produire une photo entièrement développée peu de temps après la prise de vue.

La caméra numérique : Bien que le concept de caméras numériques existât depuis les années 1960, la caméra Eastman Kodak conçue par Steven Sasson en 1975 est généralement considérée comme la première caméra numérique autonome. Tout comme la photographie avec film, les avancées en technologie numérique ont conduit à une croissance explosive de la popularité du médium.

Photographe de presse

Classiques de l’Histoire de la Photographie

Au fil des ans, les photographes et les artistes ont expérimenté les possibilités offertes par les nouvelles technologies et les innovations des caméras pour créer des œuvres fascinantes et durables qui sont entrées dans l’histoire photographique.

Dress of Light : Heinrich Heidersberger : Dans sa série des années 1940 “Dress of Light”, le photographe Heinrich Heidersberger créa certaines des images les plus révolutionnaires du monde. Il photographia ces images emblématiques en noir et blanc pour le nouveau magazine Stern de Henri Nannen. Cela provoqua un tollé dans l’Allemagne pudique d’après-guerre. Aujourd’hui, les photos sont justement considérées comme des classiques de l’art photographique, respectées mondialement pour leur exécution technique innovante et leur esthétique.

Photographies de la vie quotidienne : La photographie nous confronte à des histoires et à des aspects de la vie que nous ne remarquerions autrement jamais. Cela a toujours été le cas ! Tandis que les premières paires de daguerréotypes ont ouvert la voie au genre de la photographie de rue, le plus célèbre défenseur de la photographie “slice of life” était probablement Alfred Eisenstaedt. Il n’a jamais adhéré à des sujets photographiques spécifiques, utilisant sa caméra pour capturer des personnages historiques et inconnus vaquant à leurs occupations quotidiennes.

Documenter l’histoire : Photographe Will McBride : Les objectifs, les diaphragmes et les vitesses de film ne sont pas les seuls facteurs impliqués dans la réalisation de grandes photos. L’emplacement et la lumière adéquate sont tout aussi importants. Mais le plus crucial est l’instant exact où le photographe appuie sur le déclencheur. Avec un talent pour sentir cet instant précis, le photographe Will McBride est venu photographier des poids lourds politiques tels que John F. Kennedy et Willy Brandt, documentant des moments déterminants de l’histoire mondiale.

Photographie de rue : Quartier Bresson est un nom qui résonne puissamment dans l’univers de la photographie. Henri Cartier-Bresson, co-fondateur de l’agence Magnum Photos, est souvent considéré comme l’un des pionniers du photojournalisme moderne. Connu pour son approche du “moment décisif”, il capturait des scènes de la vie quotidienne avec une précision et une composition inégalées. Ses photographies sont des témoignages visuels de l’histoire, allant des rues animées de Paris aux événements marquants du XXe siècle.

Cartier-Bresson a maîtrisé l’art de transformer l’ordinaire en extraordinaire, rendant chaque image intemporelle. Ses œuvres sont non seulement des pièces maîtresses de la photographie documentaire, mais elles incarnent également une poésie visuelle unique. “Leica à la main, il a immortalisé des instants fugaces avec une telle spontanéité que ses clichés semblent à la fois naturels et profondément réfléchis”, disait de lui un critique de l’époque. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on retrouve des images comme “Derrière la Gare Saint-Lazare”, qui illustre parfaitement sa philosophie de capturer l’instant parfait.

L’impact de Cartier-Bresson sur la photographie est indéniable. Ses techniques et sa vision continuent d’influencer les photographes du monde entier, faisant de Quartier Bresson un incontournable dans l’étude de l’histoire de la photographie. Ses images, exposées dans les musées et collections privées, restent une source d’inspiration pour ceux qui cherchent à saisir la beauté et la complexité du monde à travers l’objectif.

Le Passage à la Photographie Numérique

Dans les premiers jours de la photographie, les avancées technologiques ont rendu les appareils photographiques plus faciles à utiliser. Dans les années 1950, ils avaient évolué en dispositifs confortables à utiliser que nous connaissons aujourd’hui.

Caméra à priorité d’ouverture : En 1956, Agfa sortit la première caméra avec priorité à l’ouverture, ce qui signifiait que les photographes n’avaient plus besoin de régler eux-mêmes le temps d’exposition.

Autofocus : Quelques années plus tard, en 1963, Canon introduisit son premier prototype de caméra avec autofocus, une avancée rendant les instantanés beaucoup plus faciles pour le photographe quotidien.

Caméra entièrement automatique : Environ 10 ans plus tard, Rollei dévoila la première caméra entièrement automatique. Ouverture, vitesse d’obturation, mise au point – les photographes n’avaient plus besoin de régler ces paramètres eux-mêmes pour créer une image utilisable.

La Numérisation et l’Édition d’Images dans l’Histoire de la Photographie

Avec la révolution numérique à la fin du 20ème siècle, le monde a une fois de plus expérimenté la photographie sous un nouveau jour. Les photos n’avaient plus besoin d’être produites sur des supports analogiques – elles pouvaient maintenant être sauvegardées et éditées numériquement. Cela simplifiait énormément le processus d’édition.

La numérisation apporta des possibilités inimaginables dans le post-traitement photographique. Les artistes ont utilisé la technologie à des fins créatives très variées. Pep Ventosa, par exemple, superpose numériquement d’innombrables images individuelles. Sabine Wild est maîtresse de l’édition complexe basée sur des lignes, et Isabelle Menin utilise des ordinateurs pour assembler des photographies en compositions florales. Tous trois témoignent du potentiel illimité du médium.

L’Histoire de la Photographie : En Bref

Depuis que Nièpce et Daguerre ont introduit la photographie en 1839, le médium s’est développé très rapidement. Un regard rétrospectif sur le développement de la photographie montre les différentes manières dont les artistes peuvent utiliser le médium, des premières images de nu à la photographie de la vie quotidienne, en passant par les portraits classiques et la photographie de mode. Actuellement, avec toutes les possibilités offertes par la photographie numérique moderne et l’édition d’images, nous sommes à un point culminant pour le médium.

Chronologie de l'histoire de la photographie

4ème siècle avant J.-C
Aristote décrit la camera obscura

L’histoire de la photographie commence bien avant l’invention de la caméra telle que nous la connaissons aujourd’hui. Aristote, le célèbre philosophe grec, décrit le principe de la camera obscura. Cet instrument optique projette une image inversée du monde extérieur sur une surface plane à travers un petit trou, ouvrant ainsi la voie aux futurs développements photographiques.

1826
Joseph Nicéphore Nièpce prend la première photographie de caméra conservée

Le Français Joseph Nicéphore Nièpce est reconnu pour avoir créé la première photographie durable à l’aide d’une plaque de métal recouverte de bitume de Judée. Sa photo, connue sous le nom de “Point de vue du Gras”, nécessitait une exposition de huit heures pour capturer la vue depuis sa fenêtre à Saint-Loup-de-Varennes.

1839
Daguerre et Niépce présentent le daguerréotype

En 1839, Louis Daguerre, en partenariat avec Niépce, présente le daguerréotype à l’Académie des sciences de Paris. Cette technique utilise des plaques de cuivre recouvertes d’argent iodé et exposées à des vapeurs de mercure pour développer l’image. Le daguerréotype révolutionne la photographie en réduisant considérablement le temps d’exposition et en offrant une qualité d’image sans précédent.

1841
William Henry Fox Talbot développe le processus négatif-positif

William Henry Fox Talbot introduit le calotype, un procédé utilisant du papier enduit de chlorure d’argent pour créer des négatifs. Cette innovation permet de produire plusieurs copies positives à partir d’un seul négatif, un bond significatif vers la photographie moderne.

1851
Frederick Scott Archer introduit le processus au collodion

Frederick Scott Archer développe le procédé au collodion humide, qui utilise des plaques de verre enduites de collodion et d’iodure d’argent. Ce procédé améliore la clarté des images et réduit le temps d’exposition, mais nécessite un traitement rapide avant que le collodion ne sèche.

1889
George Eastman présente le rouleau de film (Kodak)

George Eastman révolutionne la photographie en introduisant le film en rouleau avec sa caméra Kodak. Ce développement permet aux photographes de capturer plusieurs images sans avoir à remplacer la plaque après chaque photo. Eastman rend la photographie plus accessible au grand public avec le slogan “You press the button, we do the rest” (Vous appuyez sur le bouton, nous faisons le reste).

1925
Leica sort la première caméra de petit format avec film 35mm

Oskar Barnack, ingénieur chez Leica, crée la première caméra compacte utilisant du film 35mm, le Leica I. Cette innovation marque le début de la photographie moderne en permettant une portabilité accrue et une rapidité de prise de vue, transformant ainsi le paysage photographique.

1936
Invention du film couleur (Kodak : Kodachrome, Agfa : Agfacolor)

Le lancement de Kodachrome par Kodak et Agfacolor par Agfa introduit la photographie couleur. Ces films multi-couches permettent de capturer des images en couleurs vives, ouvrant de nouvelles possibilités créatives pour les photographes et popularisant la photographie couleur.

1948
La première caméra Polaroid produit des images instantanées avec un processus de développement rapide

Edwin H. Land, fondateur de Polaroid, lance la première caméra instantanée capable de produire une photographie développée en quelques minutes. Ce procédé instantané révolutionne la photographie en éliminant le besoin de développement en laboratoire.

1956
La première caméra à priorité d’ouverture est commercialisée (Agfa Automatic 66)

Agfa présente l’Automatic 66, la première caméra à priorité d’ouverture. Cette innovation permet aux photographes de choisir l’ouverture, tandis que la caméra ajuste automatiquement la vitesse d’obturation, simplifiant ainsi le processus de prise de vue.

1963
Canon présente la première caméra avec autofocus

Canon révolutionne encore une fois le monde de la photographie avec l’introduction de la première caméra à autofocus, rendant la mise au point plus rapide et plus précise, et simplifiant l’utilisation des appareils photo pour les amateurs comme pour les professionnels.

1974
Rollei produit la première caméra entièrement automatique

Rollei dévoile la première caméra entièrement automatique, où tous les paramètres de prise de vue, y compris l’ouverture, la vitesse d’obturation et la mise au point, sont gérés automatiquement. Cette innovation rend la photographie plus accessible et pratique.

Fin des années 1900
Transition de la photographie analogique à la photographie numérique

La fin du XXe siècle marque la transition de la photographie argentique à la photographie numérique. Les progrès dans les capteurs d’image électronique permettent de capturer et de stocker des images sous forme de fichiers numériques. Cette révolution numérique transforme radicalement la photographie, rendant la prise, le stockage et le partage d’images plus rapides et plus flexibles.

L’histoire de la photographie est une saga de progrès technologiques et d’innovations artistiques. Chaque étape, de la camera obscura aux appareils photo numériques, a élargi les possibilités créatives des photographes, permettant à la photographie de devenir un moyen d’expression artistique, documentaire et personnelle incontournable.

Nos guides pour choisir votre matériel photographique
Retour en haut